Deux raisons à cela, l’une technique, l’autre administrative : en effet, faute à un hiver froid, l’herbe de la piste n’a pas poussé suffisamment pour pouvoir résister aux roues des planeurs. L’autre raison est que l'aérodrome ne peut être ouvert que par arrêté ministériel, chose qui prend plus de temps que prévu. En attendant, l'activité se poursuit à Saint Jacques de la Lande.

Informations supplémentaires